Réflexologie Plantaire

Réflexologie Plantaire


La réflexologie plantaire est basée sur le traitement des zones réflexes situées sous le pied. Des études en embryologie ont permis de découvrir qu’il existait des interconnexions entre les organes internes et certaines zones de la peau. Et pas forcément que le pied!

En effet, des douleurs de la vésicule biliaire peuvent se refléter dans l'épaule, des affections cardiaques dans le bras gauche ou même des douleurs à l'estomac dans la colonne dorsale. Mais c’est aussi vrai pour le pied. 


La Réflexologie plantaire tire profit de ces connaissances sur les connexions nerveuses entre les organes internes et la peau. Elle agit sur ce système en activant des réflexes internes, qui renforcent les fonctions corporelles.


Pourquoi le pied ?

Il existe différents champs de zones réflexes, mais le pied a été choisi pour sa taille, sa facilité d'utilisation et sa sensibilité.

Les pieds sont extrêmement riches en capteurs neurosensoriels, ce qui en fait la zone réflexe du corps où l'on obtient la plus grande efficacité thérapeutique.


Il y a aussi la réflexologie auriculaire, au niveau de l’oreille ou auriculothérapie. Ou encore la réflexologie palmaire, au niveau des mains. 



Histoire et évolution de la réflexologie plantaire 

 

Dans le reste du monde 

Déjà utilisé dans la Chine antique ou en Egypte ancienne, on a observé que le massage n'influençait pas seulement la partie du corps où il était appliqué, mais qu'il y avait une action au niveau d’autres organes. Ce constat a été à la base d'une nouvelle thérapie manuelle, la réflexologie.

En Amérique, les "guérisseurs ou chamans" des tribus autochtones indiennes utilisaient la réflexologie comme forme de traitement contre diverses maladies.


Puis, au XVIe siècle, des rapports font état du traitement des organes internes par le massage et d'autres méthodes de massage réflexes.


En Occident 

Cependant, la réflexologie scientifique ne s'est développée en Occident qu’au XIXe siècle.


  • En 1841, F. et W. Huneke ont démontré qu'en injectant un anesthésique local ayant un effet sur le système nerveux dans un champ donné,  la douleur peut disparaître dans d'autres régions du corps par effet réflexe à distance, pendant au moins 20 heures environ.
  • En 1913, le Dr William Fitzgerald a observé qu'au moyen de pressions dans différentes parties du corps, il pouvait effectuer des opérations du nez et de la gorge, remplaçant l'utilisation des anesthésiques de l'époque.

Ainsi, Fitzgerald, basé sur les connaissances anatomiques, développe la théorie que le corps est traversé dans le sens de la longueur par dix lignes d'énergie (comparables aux méridiens utilisés en acupuncture ou même aux dermatomes utilisés dans notre pratique), dont le parcours va de la pointe des orteils à la tête. Ces lignes sont elles-mêmes divisées en trois sections transversales, nous permettant de déterminer la position du corps et des organes dans les pieds .


La représentation des zones longitudinales et transversales du corps et leur correspondance avec les pieds a ensuite évolué pour aboutir à la représentation actuelle.

Les zones réflexes se trouvent non seulement sur la plante des pieds, mais aussi sur les côtés internes, externes des pieds et sur leur dos. L'ensemble du pied représente une image schématique du corps et de ses organes.


Au fil du temps, on a pu se rendre compte que le traitement des points réflexes est très utile lorsque la zone à traiter est trop douloureuse.


La réflexologie plantaire est donc une méthode thérapeutique totalement naturelle qui utilise les propres capacités du corps humain dans son auto-guérison.


Les bénéfices de la réflexologie plantaire 


Ìls sont très nombreux, que ce soit en cas de maladie aigüe, chronique, en cas de stress, ou en préventif.

  • C'est relaxant, donc réduit le stress
  • Améliore la circulation sanguine
  • Permet la libération de toxines
  • Equilibre les différents systèmes
  • Revitalise l'énergie
  • Soulage la douleur

La réflexologie est particulièrement efficaces dans deux indications:

  • Les problèmes au niveau du système urinaire
  • Le traitement de la douleur: que ce soit à but anesthésique ou soulager une douleur chronique ou en traitement palliatif de la douleur (sclérose en plaque, cancer, fibromyalgie, douleur chronique autre comme maux de tête, lombalgies…)

L’efficacité de la réflexologie plantaire est beaucoup basée sur l’expérience et de nombreuses études seraient nécessaires pour prouver scientifiquement son efficacité. Mais preuve est de constater que de nombreuses personnes sont soulagées par cette technique ancestrale.



Les contre-indications 

  1. Une maladies aiguë non traitée: infarctus du myocarde, goutte, zona….
  2. Maladie infectieuse en cours ou en poussée inflammatoire
  3. Une mycose du pied, lésion ou fracture du pied
  4. Phlébite de la jambe ou embolie pulmonaire
  5. Trouble de la coagulation comme l’hémophilie
  6. Les trois premiers mois de grossesse ou grossesse à risque d’accouchement prématuré
  7. Traitement à la cortisone, avec risque d’ostéoporose, donc de fragilité osseuse



Déroulement d’une séance de réflexologie plantaire 

Dans des conditions normales, les pieds doivent être indolores.

Allongé sur le dos, le thérapeute observera dans un premier temps vos pieds. 


  • Le pied plat influence négativement le niveau du réflexe sur la colonne vertébrale.
  • Le pied cavus a des conséquences réflexes sur les organes de la respiration, le foie et la vésicule biliaire, le cœur et les articulations des épaules.
  • L'hallux valgus a des conséquences négatives sur la colonne cervicale, la thyroïde et le cœur.
  • Les déformations des orteils, telles que les griffes ou les orteils en marteau, ont une influence réflexe sur les organes de la tête.
  • Le valgus ou varus exagéré du calcanéum et l'astragale entraînent des troubles réflexes des organes de l'abdomen et du bassin, notamment de l'intestin.

Dans les zones réflexes des pieds, il peut y avoir des rougeurs, cors, callosités, verrues, qui influencent les organes correspondants au niveau des réflexes.


Une attention particulière sera portée aux zones de réflexes qui provoquent des sensations désagréables et des douleurs accentuées. Il s'agit de troubles fonctionnels ou d'états des organes internes correspondants. Ces zones doivent être traitées avec une attention particulière lors de la séance de réflexologie.


La douleur dans les zones réflexes suggère donc des troubles, l'épuisement ou la surcharge de certains organes ou systèmes, des troubles fonctionnels psychologiques ou nerveux, etc.


L’ensemble des signes orientera le thérapeute vers un diagnostic, qui indiquera quelles sont les zones du pied à traiter. 


Les techniques de traitement 

La réflexologie est pratiquée sur les deux pieds, en commençant par le pied gauche, en traitant tous les points réflexes et en finissant par traiter tous les points réflexes du pied droit.


Le thérapeute utilise son pouce pour appuyer sur les zones réflexes et peut effectuer un massage en regard. La pression est dosée de telle sorte qu’elle ne pas dépasser le seuil de douleur de chaque patient.


La durée de la pression dans chaque endroit dure de quelques secondes à quelques minutes, pour être efficace il faut un temps de 7 à 12 secondes en moyenne.


En fonction de la zone ou du système corporel à traiter, nous pouvons utiliser différents types de pression :


  • Pression directe: réalisée avec le pouce, à un angle de 90º.
  • Pression circulaire sédative : réalisée avec le pouce en forme de cercles concentriques dans le sens inverse des aiguilles d'une montre. Ceci a un effet calmant ou sédatif sur la zone réflexe massée.
  • Pression circulaire stimulante : réalisée avec le pouce à partir de la périphérie du point à traiter, en faisant des cercles dans le sens horaire. Cela crée un effet stimulant ou appelant dans la zone réflexe à traiter.


 

 

Le thérapeute prend en compte non seulement les zones à traiter mais le corps dans son ensemble. La réflexologie plantaire fait partie des thérapies holistiques, où le patient est traité dans sa globalité.


Le massage chez les bébés et les jeunes enfants sera très léger, avec des frictions douces et de courte durée.


Chez les enfants de 8 à 10 ans et plus, le massage peut être utilisé principalement pour réguler le système nerveux, favoriser le travail des glandes endocrines, le développement des os et des muscles, et stimuler le système immunitaire tout entier.



Durée et fréquence des sessions 

Le temps d’une séance dépend du traitement à faire, mais varie habituellement de 15 à 90 minutes.


Le nombre de séances varie d'une personne à l'autre, il est habituel que le corps trouve son équilibre entre 6 et 15 séances, bien que cela dépende du degré de réponse de chaque personne.


Le traitement peut être fait à raison d’une séance par semaine.


Les réactions après traitement 

Normalement, la réflexologie plantaire est bien tolérée par le patient, car il s'agit d'une méthode de récupération naturelle qui tire parti des processus de régulation propres à chaque organisme.


Pendant la session 

Vous pouvez ressentir de petites douleurs dans les zones réflexes à traiter, mais qui diminueront avec le temps. 

Transpiration dans différentes parties du corps.

Sensation généralisée de froid.


Entre les sessions :

  • Changements gastro-intestinaux dans le système d'évacuation
  • Augmentation de la diurèse
  • Augmentation de la transpiration
  • Augmentation de la sécrétion bronchique ou nasale.
  • Augmentation de la sécrétion vaginale et de l'acidité.
  • Maux de tête, qui disparaissent d'habitude.
  • Chez les diabétiques, contrôlez votre glycémie plus souvent.
  • Réactions psychiques

Les réactions doivent toujours être interprétées comme positives, même si elles sont gênantes pour le patient. C’est un signe que votre corps travaille et régule ses dysfonctionnements.


La Réflexologie plantaire, produit une stimulation des défenses de l'organisme et favorise l'élimination des résidus et des substances toxiques, en stimulant les processus de régulation naturelle. Raison pour laquelle il peut être appliqué à tout patient comme thérapie complémentaire, toujours en considérant les contre-indications énumérées précédemment.



Conclusion 

La réflexologie plantaire est une technique de soins complémentaire à la médecine allopathique. Elle vous aidera particulièrement dans des contextes de douleurs chroniques et d’état de stress. Utilisée à but thérapeutique mais aussi dans un contexte de prévention, la réflexologie plantaire est une technique douce et agréable, qui stimulera les capacités d’autoguérison et d’autostimulation de votre corps pour sa propre régénération et retrouver son équilibre. Non remboursée par l’Assurance Maladie, elle peut parfois l’être par certaines mutuelles.